"Plus tard..."

Publié le par Sunshine

J'ai enfin eu des nouvelles de l'agence de com : le Directeur me demande de reprendre contact avec lui au dernier trimestre 2010 car le recrutement est prévu pour la fin de l'année. Mouais mouais...Bon il ne m'a pas dit non, restons positifs. Cependant, ça veut encore dire 6 mois d'attente (pour peut-être ne pas être retenue, youpiiiiiii). Encore un entretien, le troisième, qui se solde par un "plus tard". A force d'attendre, on sera arrivés en 2011 et je serai toujours là.

 

M'enfin je ne veux pas me plaindre, actuellement on recrute une personne salariée pour remplacer ma vieille "collègue" bénévole ; du coup je reçois chaque jour des CV et parfois ça fait peur. Quand je vois le nombre de gens au chomdû, je me dis que je n'ai pas le droit de me plaindre.

 

A propos de recrutement, je vais peut-être paraître dure mais certains candidats ne font vraiment pas d'effort non plus. Sur la masse de CV récoltés, beaucoup sont mal organisés, incomplets (pas de date de naissance, pas d'adresse postale...), bourrés de fautes, écrits sur 3 pages...Quant aux lettres de motivation, c'est encore plus triste : souvent des copier-collés (certains ne prennent même pas le temps de mettre une seule petite phrase personnalisée par rapport à l'entreprise qui recrute ou au poste, on voit que leur lettre n'est pas adaptée à l'offre proposée). Heureusement il y en a certains qui sortent du lot et prennent le temps de rédiger un texte personnalisé mais c'est loin d'être la majorité.

 

Sinon je me replonge dans les révisions puisque Jules vient de s'acheter un bateau à moteur pour pouvoir aller faire du wakeboard au lac (yeeees!), donc je me sens un peu obligée de passer mon permis bateau. Ca fait bizarre de se retrouver dans une salle et d'écouter le prof !

 

Dans deux semaines le rush au boulot sera passé. J'ai hâte parce que la motivation n'est vraiment pas là. En plus j'en ai tellement marre des allers-retours les week-ends que je ne défais ma valise qu'à moitié. Je laisse de plus en plus d'affaires chez Jules pour en trimballer le moins possible. Je pars le lundi sans envie, en attendant déjà le vendredi soir. Du coup je n'ai plus aucun regret pour le poste en Charente pour lequel j'ai terminé 2e : pas question ne continuer les trajets encore 3 ou 4 ans !!

Publié dans travail

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A


Bonjour


Je ne comprend pas, de nos jours, quasiment plus personne ne postules par lettre papier et manuscrite non? Tout se fait par mail ou via les sites employeurs.


Du coup, pour votre recherche près de limoges avez vous écumer les sites comme cadremploi.fr, monster.fr, keljob.fr etc ?


Ou alors fonctionner par réseaux sociaux professionnels : viadeo.com ou linkedin.com sur lesquels on trouve des DRH ou des collaborateurs de sociétés qu'on souhaite cibler. Mias , envoyer des
100aine de lettres, cela ne se fait plus de nos jours et cela n'est pas efficace, je vous assure. Le rapport, Energie fournie / Retour sur investissement est très bas dans ce vieux mode de
fonctionnement.


 


Bon courage



Répondre
S


Bonjour Anonyme,


Rassurez-vous, les candidatures que j'ai envoyées l'ont été en grande partie par mail. Cependant, les envois de CV et lettres de motivation par courrier ne sont pas à négliger (2 des 3
entretiens que j'ai passés pour les postes mentionnés sur mon blog ont été le fruit d'une candidature spontanée par courrier...!). Car le mail étant un moyen facile et gratuit, les entreprises
sont inondées de candidatures spontanées qui finissent parfois directement à la poubelle (malheureusement). Au moins, un courrier papier, on est obligé de l'ouvrir :-)


Donc, j'utilise les deux moyens selon les entreprises ciblées. En revanche, je ne fais jamais de lettre manuscrite, elles sont toutes tapées à l'ordi.


Je connais par coeur tous les sites que vous avez cités, y compris l'apec,  je suis inscrite sur viadeo, cependant je suis sceptique concernant ce dernier site car on y trouve une foule de
gens cherchant du boulot...Difficile de sortir vraiment du lot !


Mais Limoges, ça reste une ville (et un département) où les postes sont rares et les salaires faibles...Les recrutements de cadres sont repoussés à "plus tard" (tendance confirmée par des chefs
d'entreprise de mon "réseau" implantés à Limoges et qui savent que je suis en recherche d'emploi).


Merci en tous cas pour vos conseils :-)